Comment photographier la Lune de nuit ? Les réglages photo.

Avez-vous essayé de photographier de nuit la Lune ? Même si cela peut paraitre simple, il se peut que vous n’arriviez pas à faire une photo correcte de cet objet céleste. En effet, selon les réglages de votre appareil photo, elle peut se transformer en un point brillant et flou dans le ciel. Dans cet article, vous trouverez les réglages et les conseils pour prendre en photo la Lune à la tombée de la nuit. Par ailleurs, un calendrier des phases de la Lune est disponible.


Sommaire :

Qu’est-ce que la Lune ?

La Lune (en anglais : moon) est un satellite naturel de la Terre, qui orbite autour de notre planète. Éclairé par le soleil elle peut être observée à l’œil nu depuis notre planète, la Terre. En moyenne, la Lune, met 27 jours et 7 heures 43 minutes et 11,5 secondes pour faire une révolution autour de la Terre (source : Wikipédia). Les phases lunaires sont divisées en huit parties :

  1. la nouvelle Lune (conjonction) 
  2. le premier croissant
  3. le premier quartier (quadrature) 
  4. la Lune gibbeuse 
  5. la pleine Lune (opposition) 
  6. la Lune gibbeuse 
  7. le dernier quartier (quadrature)
  8. le dernier croissant
Photo de nuit de la Lune croissante
Lune croissante. F/6.5 - 100 ISO - Vitesse 1/30

1. Quels réglages pour photographier la Lune de nuit ?

Pour commencer avec les réglages de l’appareil photo, le mode automatique est à proscrire. Tournez la molette sur l’un des modes suivants : priorité ouverture A ou Av, priorité vitesse S et pour les plus aguerris le mode manuel M. Ensuite, effectuez les réglages ci-dessous.

« Les photos de cet article ont été prises en mode priorité ouverture, avec le bridge Nikon P950. Ce mode permet de contrôler facilement le diaphragme sans se préoccuper de la vitesse d’obturation. »

1.1 Quelle vitesse d’obturation ?

Pour photographier la Lune de nuit, il est important d’utiliser une vitesse d’obturation rapide. En effet, ce satellite naturel se déplace dans le ciel. Comme vous l’avez compris, si la vitesse d’obturation est trop lente l’image sera floue. Par ailleurs, plus vous zoomer sur cet objet céleste plus votre vitesse d’obturation doit être rapide. Pour commencer, essayez une vitesse de 1/125 s à 1/250 s voir 1/500 s.

1.2 Quelle sensibilité ISO choisir ?

Concernant la sensibilité ISO je vous déconseille des valeurs trop basses telles que 100 ISO. Commencez, avec une sensibilité à partir de 400 à 800 ISO. Avec cette valeur, vous obtiendrez des clichés nets et sans bruit numérique.

 1.3 Quel mode de mesure utiliser ?

Afin d’obtenir une photo qui soit nette sur toute l’image, n’ouvrez pas trop votre objectif. Sélectionnez une valeur d’ouverture située en f/6.5 à f/11.

1.4 Quel réglage d’ouverture de l’objectif utiliser ?

Selon l’objectif utilisé, il se peut que vous ayez un point lumineux très brillant avec une vue du ciel. Dans ce cas, il vous faudra changer le mode de mesure. Par défaut, les appareils photo reflex ou hybride sont réglés sur : mesure matricielle ou évaluation. Pour contrecarrer ce point lumineux surexposé dans le ciel, passez en mode de mesure « Spot ».

Réglages photo à utiliser de nuit : utilisez une vitesse d’obturation rapide 1/125 s à 1/500 s et réglez la sensibilité ISO de 400 à 800 ISO. Utilisez une ouverture à partir de f/6.5. Réglez votre appareil photo sur mesure « Spot » si la Lune n’est pas correctement exposée.

1.5 Quelle balance des blancs choisir ?

La balance des blancs avec la Lune peut avoir un aspect créatif. En changeant le réglage de la balance des blancs, la Lune peut être plus rousse ou plus grisâtre. Pour cet article, j’ai principalement utilisé la balance des blancs en mode automatique.

Exemple de changement de la balance des blancs
Pour cette photo j'ai changé la balances des blancs.

1.6 Comment faire la mise au point sur la Lune ?

Selon l’appareil photo et l’objectif, la mise au point peut être fastidieuse. Dans ce cas, utilisez la mise au point manuelle. Tournez la bague jusqu’à ce que l’image soit nette. Si vous avez un objectif avec le signe infini, tournez la bague sur celui-ci. Sur de nombreux boitiers en Live View, il est possible de zoomer dans l’image afin de vérifier la netteté (bouton +). Pour être encore plus précis, changer le Mode AF (autofocus) sur 1 zone. Puis déplacer le point AF à l’aide du sélecteur multidirectionnel.

2. Photographier la Lune avec un trépied photo

Avec un objectif puissant, il est recommandé d’utiliser un trépied photo. En effet, plus vous zoomez sur la Lune, plus il sera difficile de cadrer correctement. De plus les tremblements, de la main ne faciliteront pas la capture de cet astre.

2.1 Utiliser le retardateur photo

Lorsque l’appareil photo est monté sur un trépied, évitez de déclencher directement. De préférence utilisez, le retardateur de l’appareil, une télécommande ou l’application dédiée. Par exemple : 3 secondes ou 10 secondes. Vous éviterez ainsi de créer des micro-vibrations.

Photographie de la Lune décroissante
Lune décroissante : Ouverture F/5.6 - Vitesse 1/500s - ISO 360 (Nikon P950)

3. Quel objectif pour photographier la lune ?

Pour photographier cet astre, plus votre objectif est puissant, plus vous pourrez vous rapprocher. Avec un objectif de 100 mm, 200 mm ou 300 mm, vous obtiendrez une photo de la lune très petite. Pour commencer a faire de gros plans de cet astre, un téléobjectif de 600 mm avec un télé convertisseur peut être une solution. Photographier, avec un APS-C ou un hybride (petit capteur) représente l’avantage d’augmenter la focale. Par exemple, un 300 mm avec un petit capteur (APS-C) sera équivalant à un 450mm. Cependant, les très longues focales sont très onéreuses.

Distance focale Capteur APS-C Capteur APS-C (Canon) Capteur 4/3"
200 mm 300 mm 320 mm 400 mm
300 mm 450 mm 480 mm 600 mm
400 mm 600 mm 640 mm 800 mm

Du côté des bridges tels que le Nikon P1000, P900 ou le dernier Coolpix P950 (Zoom 2000mm), offrent des zooms très puissants. Par exemple le P1000 à une très longue focale équivalente à 3000 mm.

4. Comment prendre une photo de la Lune à main levée ?

Il est possible de prendre des photos de nuit à main levée de la Lune. En effet, la lumière de cet astre est suffisante pour obtenir un cliché de cet astre. Enclenchez, le stabilisateur de l’objectif et de l’appareil photo si vous le pouvez. Ensuite, réglez la sensibilité ISO sur 800, ouvrez votre objectif à f/5.6 et réglez la vitesse sur 1/250 s. La photo ci-dessous a été prise à main levée de nuit sans trépied avec un objectif Panasonic 45/175 mm.

Photographie de la Lune avec un objectif 45-175mm
Photo à main levée avec un objectif Panasonic 45-175 (équivalant 90-350). Ouverture f/5.6 - 800 ISO -  vitesse d’obturation 1/320s.

5. Photographier en RAW

Si vous en avez la possibilité, photographiez en RAW (format brut photo). Ce format d’image est disponible sur les reflex, hybrides et même sur certains compacts ou bridges. Par la suite, vous pourrez recadrer l’image et l’agrandir sans faire trop dégât. Par ailleurs, lors du développement photo vous pourrez ajouter un peu plus de netteté, contraste et pourquoi pas, changer la balance des blancs. Si vous n’avez pas de logiciel de retouche photo, utilisez le JPG de votre appareil photo.

7. Bien choisir le lieu et la météo

Il est préférable de s’éloigner des centres-villes. La pollution lumineuse parasite la capture photo du ciel et en même temps de la Lune. De plus, la pollution due aux voitures et des industries diminue la visibilité. En été, le béton et les routes goudronnées diffusent de la chaleur, ce qui déforme l’image. En somme, si vous utilisez un zoom puissant fuyez le centre-ville. Allez à la campagne ! Le site « Light Pollution Map » vous indique en temps réel le niveau de pollution de votre ville.

La météo est à prendre en considération. En outre, le temps peut changer rapidement. Les nuages pourraient venir gâcher votre soirée de pleine Lune. Avant tout déplacement, prenez 5 minutes pour regarder les prévisions météo.

La Lune dans un ciel nuageux
Ciel nuageux le soir avec la Lune - Réglage : ouverture f/6.3 - ISO 400 - temps d'exposition 1/500s.

8. Calendrier Lunaire avec tous les cycles

Le calendrier ci-dessous vous indique quand photographier la Lune. Selon les mois et les jours, les phases de la Lune sont différentes.


Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire (0)

Plus récente Plus ancienne